FLUX DU SDH

mercredi 7 juillet 2010

TEASER / ITW LA SPIRALE



Lily aka extera : Tu fais quoi TH ?

TH : Depuis 2002, j’anime le Syndicat Du Hype, un réseau social. Au début c'était juste une mailing liste de 5 personnes... maintenant en 2010, c'est un réseau social sur ning avec plus de 1000 membres. Je ne suis pas un plasticien, ni un technicien, encore moins un programmeur informaticien, j'ai découvert l'ordinateur à 26 ans quand j'étais en formation d'éclairagiste à Grenoble et Disneyland (j'ai aussi un bac de cuisine), je suis juste un utilisateur lambda des nouvelles technologies. Depuis 1998, je me suis souvent présenté comme un artiste sans œuvres par provocation et en référence à l'essai de Jean-Yves Jouannais parce que mon activité concerne principalement des gestes feed-back, des attitudes in ou out, un look, des performances aussi (lectures performées) et surtout un art immatériel sur le réseau avec des blogs, des mailing listes, bref des échanges écrits, des rencontres réelles autour de la hype, de l'art et de la fête. Une inesthétique relationnelle absolue : l'Alibi-Art comme je l'ai appelé dès le départ avec le tampon "approved", une sorte d' art total 2.0 avec parfois comme prétexte les refoulements contextuels mis en exergue d'une manière cool et sexy (un peu porno parfois, j'ai organisé une partouze avec HPG et PAJ). Comme il faut bien acheter des jeux qui valent bonbon (je suis accro aux mondes virtuels...) et qu'au bout de 8 ans d'ascèse discount, je commençais à claquer du bec – putain t'as joué au jeu RED DEAD REDEMPTION ?!!! - j’ai décidé depuis peu, d’organiser des soirées à la Gare Aux Gorilles (GAG) qui s’appellent NIMP'... NIMP comme "nimp...orte quoi" et aussi, parallèlement aux performances musicales (les concerts), j’ai décidé d’organiser des expositions dans des lieux qui ont une galerie (comme MYCROFT) et une salle de concert comme le Point Ephémère. Je suis devenu à cause de la thune, un artiste sans œuvres-curateur avec ce thème là... NIMP. Le SDH et le NIMP, c’est une ouverture complète parce que je suis obsédé par l’Ouverture et la Fermeture (in/out/ - approved/disapproved - hype/ hass been - loser/winner etc.). Le Syndicat Du Hype est un outil communautaire du domaine publique (yahoo et ning sont des media ouverts à tous) pour ouvrir les portes de l’art contemporain, des soirées privées de la hype qui sont le plus souvent « sur liste », mon réseau est aussi une scène de théâtre virtuel.

La suite sur LA SPIRALE dans quelques jours....


Suck my flux

Speech by ReadSpeaker