FLUX DU SDH

mardi 1 février 2011

CREVARDS in fRance tjrs d'actua-alitées in Gonzaï !!!! + DICO DU LOOK

Un lien de pub pour nos partenaires...



http://gonzai.com/my-generation-generation-substitution-de-statut

Le hypeux las, il ressemble velu à une racaïpe
Lire article p.22 de Mon Fils dans le dernier - bon - Tech'


40 seront donnés à la NIMP5

j'aurais mis en couv Joris Larochelle a.k.a Notsocöld


mais je sais le mainstream2daube ça ramène des annonceurs
et ç'est là où vous vous plantez les gars /  ce qui amène de la thune,
c'est un killer com en presse débauchée chez WAD.

ct_

Maitre Cassos

RABE


tiens Fils, remixe-moi la bobo compagnie suckeuz d'agences de tendRances
("La target, c'est toi hypeux")


"Le DICTIONNAIRE DU LOOK"

Extrait en AutopromoFION

p.12 - chapitre ARTY

ENNEMIS

"Le Syndicat du hype dénonce quotidiennement le système de la branchitude
excluant et fasciste et s’incruste dans tous les vernissages de la capitale pour
se rincer à l’oeil. Son fondateur  Thierry Théolier  dit Th Th  poste régulièrement
sur son site une newsletter recensant tous les événements artys à venir
afin que tous les crevards de France puissent y accéder. Sa haine du hypeux
et du branché en général  est viscérale."

Le dico est cracké et hop! du marketin' viral mais je touche pas une THune, c'est
du C.A symbo-colique (la diarrhée TH-chienne ça veau de l'OR...)

http://thth.free.fr/sdh/DICO2MERDE


Réponse du cassos-ass-social

"(...) Je suis vénère aussi par Le Dictionnaire du Look : premier chapitre "arty" : combien de fois l'underground est cité ? 9 fois... Mais pas un seul putain2français underground genre Jean-Louis Costes dans les figures ben wé l'underground chez les bobos français c'est tjrs en amérique vers 1970-1980 bande2suckers  ça fait moins peur pour son capital JEUNE à part çà sur la même page  je suis l'ennemi number one de la hype. QUEL G.A.G LA HYPE. Je dois préciser que les JEUNES "hispters" les hypeux sont les hippies dégénérés d'aujourd'hui  le "peace & love" mou du cul des 70's est devenu le "consensus & hype all around the world" une dictature kool dictée par la marchandise2merde post-modernes (american appât-brèle en tête2gondole  H&Merde et la fashion bobo qui suit comme une chienne en chaleur). Moi je suis un crevard NO FOUNE cash express  caleçon2merde H & N à P.A.R.I.S. C dit. Je suis un hypeux. Arnaud Sagnard dans son livre maudit "VOUS ETES SUR LA LISTE ? Enquête sur la tyrannie sur les branchés" en a parlé aussi  je parle de la source du mot hypeux en merlok ? hipster ? ça me fait penser que la classe absolue d'un alcoolique gentleman dans le lit d'une belle femme est de ravaler son vomi Rien à voir... Mais attention à la rupture  les femmes aiment les poètes mais pas trop ou alors riches  plein aux as. Enculées avec un e ! Voilà je suis obligé de foutre un casque pour compiler mon vomi. Ce chat couillu est une plaie ouverte gobant du thon comme moi je bouffe des pipas (graines de tournesol devant Californication saison 3). Ensuite  il y a eu c'est sur ce glissement sémantique drivée par une dérive commerciale (marketing2merde du jeune early adopter aka l'orphelin idéologique et éthique) et une perte globale d'un sens sociologique précis du mot ? hipsters ? car le mot hype est devenu tout doucement avec pas mal de réticence de la part des acteurs-média justement "trendy" ou "tendance" (barrage dû à leur culpabilité schizoïde judéo-chrétienne mal contrôlée  "La hype c'est les autres) terme devenu omniprésent dans le contexte médiatique depuis 1999 et un anal-gamme a vu le jour : le hipster des années 2000 aka le hypeux est né. Je n'aime pas le passéisme peut être que les hipsters à l'époque d'or étaient aussi mous du cul par rapport aux zikos noirs dont ils se sont inspirés les coutumes et les rites décalés poil au nez." sample du dernier texte /Rupture(s)_Schalg_text

Lu le 15 janvier dernier là_




Suck my flux

Speech by ReadSpeaker