FLUX DU SDH

samedi 4 juin 2011

FILMER LA MUSIQUE # 5 | Chronique D : "Le Rock ne veut plus rien dire pour moi, le Punk me fait pisser de rire, la New Wave me fait chialer en at tendant je n'écoute que çà" THTH





Alert ! Nous voici arrivés à l'avant dernier jour du festival FILMER LA MUSIQUE qui fêtera, dignement,
ces 5 ans d'existence ce soir au Point FMR, là où tout à commencer. Aujourd'hui, c'est au tour de la chronique D... D comme système D (en anglais Do it yourself) D comme aussi "Déviant" et je vais dévier ma chronique pour vous parler non pas d'un sujet, d'un groupe ou d'une actu en rapport avec le festival mais de... philosophie et ben oui/ et pas n'importe laquelle, il s'agit de pop philosophie (comme quoi, la musique n'est pas si loin...) avec la sortie d'un essai LA LUTTE INITIALE de Philippe Nassif, sous titré "Pour quitter l'empire du nihilisme" que je tease depuis un mois sur le réseau SDH tout simplement pour faire réfléchir les hypeux. Je suis arrivé dernièrement à la fin de l'ouvrage et j'ai décelé des petites failles, grosses comme les veines du Grand Canyon, je vous les dirai à la fin de cette chronique. Le pitch  du livre, le voici avec quelques rajouts perso en rapport avec le Festival : Un énorme hiatus existe aujourd'hui entre l'abondance des ressources matérielles, culturelles et l'humeur noire qui anime les sociétés contemporaines. On ne compte plus les grands (et les petits) suicidés justement chez les pop people (rock, new wave ou punk compris). Ici même, à la Gaîté Lyrique, Ève Dequidt a pleuré avant-hier devant le documentaire sur Jay Reatard. Au passage, je regrette qu'aucun hommage à Jean-Luc Le Ténia le Daniel Johnston nantais, ne soit fait ici. Bizarrement aussi, à 14 h aujourd'hui, était projeté REINDEERSPOTTING, un documentaire sur des toxicos en Finlande. Drôle de coïncidence, quel est le rapport entre la musique et la drogue sinon ce nihilisme que l'essai de Nassif dénonce et que le folklore rock/punk nourrit pour le pire et le mei.... TOP 50 (mort avec le web, amen.). Nassif nous propose des pistes pour quitter ce nouvel empire du nihilisme et retrouver une verticalité et ce malgré  "la mort de Dieu " mais aussi l'impossibilité de faire le gros BANG avec son groupe de rock, comprendre : avoir son jet privé et passer le mur du son. Un seul programme selon Nassif : c'est "La Lutte initiale"... Bon, il faut lire l'essai, j'ai juste quelques remarques à faire et si ça ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours écouter le dernier tube de Lady Gaga ou composer le prochain tube pour une bagnole. Je pense qu'en ne parlant pas de la contre-culture du HACK, des cyberpunks et de Julian Assange (la vraie rock star qui ne joue pas de musique seulement du clavier), il a commis un drôle de déni. Il y a, contre toute attente, aussi dans cet ouvrage, salvateur tout de même (il nous fait réfléchir... "merde c'est quand qu'on danseuh ?!!!...")  une résurgence du mythe mité du « bon sauvage » que Rousseau et d'autres philosophes ont entretenu depuis des « Lumières » (de poche... belle utopie de merde). Dans sa conclusion - je répète, il faut lire l'essai et jusqu'au bout - cette scène dans le supermarché avec le cercle de la « bonne caillera » m'a fait presque douter de l'ensemble car ces bons sauvages urbains ne visent dans leurs pratiques (slam, hip-hop et danses) que ce satané centre de la mediasphère à cinq branches comme peut être, finalement, aussi l'auteur de l'essai et surtout votre vil-serviteur, ici présent sous les sunlights.  Voilà kiffer "la bonne caillera " comme le "bon sauvage" de Rousseau est peut être une tendance éternelle d'un exorcisme intellectuel, snob, possédé par une schizophrénie contradictoire d'une classe sociale qui a perdu, le sens réel du combat, celui d'une LUTTE PRIMALE comme actuellement en Libye ou en Espagne. Je vous donne RDV le 10 juillet ici même à la Gaîté Lyrique pour faire le topo de l'Opération 56 k Internet pour la libye initiée par l'écrivain et journaliste Tristan Ranx que je booste. Bon, je ne vous saoule plus avec mon activisme de merde et cette pop philosophie. Bon festival mais n'oubliez pas que le rock a souvent accompagné les révolutions alors bouffez des gâteaux arabes, ça pourrait vous donner de l'inspirafion pour votre tube.






TH

RDV en live ce soir à 19 h pétante mais viendez plutôt c'est gratuit Gaité Lyrique !

http://www.filmerlamusique.com/2011/Filmer-la-musique-web-tv/p2ipawebtvimwebtv.html

 

Suck my flux

Speech by ReadSpeaker