FLUX DU SDH

mardi 5 juin 2012

CE SOIR FREE ! CONCERTS PANDEMIC : JIMI WASGAIN, CAFETERIA DANCE FEVER, BURNIN JACKS à L'INTERNATIONAL


SDH INDEFECTIBLE SUPPORT.


Concerts gratuits + DJ set Pandemic

CE SOIR Mardi 5 juin 2012  20h


De 20h30 à 21h : Grand blind-test de printemps : gagnez les EP des groupes !!!!

21h15 : Lives

- Jimi Wasgain, France
Jimi Was Gain, c’est une méthode simple et efficace, pour découvrir le rock’n’roll : Une batterie bombe toute en puissance, et une bête hurlante, armant ses guitares mitraillettes vintage. Leurs compositions passent à la moulinette toutes les références du rock'n'roll, alliées à des prestations scéniques dignes des plus belles icônes du genre (Holwin Wolf, Cramps, Jon Spencer, Dr John...). Jimi Wasgain, est un groupe qui aime à nous rappeler ce qu’est le rock’n’roll : rendre les filles folles d’amour, faire rêver les gamins et faire twister les foules. Après 3 ans, une centaine de gigs et 10 000 kilomètres arpentés à prêcher la bonne parole du rock’n’roll, Jimi Wasgain vient de sortir « WEAPON OF WOMEN DESTRUCTION » en compagnie notamment de Tony Truant (Wampas/ex Dogs).


- Cafeteria Dance Fever, USA
(http://cafeteriadancefever.com/)
"Les Portlandais s'installent. Le public nombreux se pressent autour. Et la déflagration arrive. Les CAFETERIA DANCE FEVER n'ont pas peur de bousculer les genres. Pas de doute, ils font bien du garage, mais un garage se foutant des convenances, totalement déstructuré, carrément noise à en devenir parfois indécent. Le guitariste figé est toujours planté sur son balai, s'excuse d'avoir perdu sa voix mais le principal est qu'il n'a pas oublié de jouer et son jeu est à l'image du personnage, déstabilisant. La batteuse bat la mesure à cette apparente cacophonie, à ce rock devenu fou et les deux autres s'en donnent à cœur joie pour tout faire exploser (eux aussi d'ailleurs). Le malade qui était venu avec moi ne l'était subitement plus, ses neurones travaillant à toute vitesse pour accrocher les CAFETERIA DANCE FEVER à quelque chose de valide. Un nom lui est passé par la tête, les SWELL MAPS (des iconoclastes anglais météoritiques de la fin des seventies) et il avait vu juste, le gratteux les confirmant. Zut j'ai raté ça ! J'ajouterai à l'influence des bandes live des concerts destructeurs des SONICS par exemple (sans le sax bien sûr) et du The EX en les imaginant en version garage. Avec ce 2e show tout aussi déroutant et explosif que le premier, j'entends maintenant le garage d'une autre oreille ! On n'est pas près de revoir ces irrespectueux de l'ordre sonique établi qui vont puiser aux sources mêmes du rock and roll en la passant à l'essoreuse et s'il passe une jour dans votre village (qui sait...), ne les ratez pas." by Fred Loridant

- Burnin Jacks, France
(https://www.facebook.com/pages/The-Burnin-Jacks/135664168958)
Etre beaux, sexy, dépravés, drôles et intelligents ne dispense pas de faire de la musique qui vous retourne la tête ; tel est le credo des Burnin Jacks, insatiable quintette de mercenaires du rock'n roll qui arpente avec fougue la jeune scène rock parisienne depuis maintenant deux ans. Formés à l'école des open mics et autour d'un répertoire issu du rock fifties, les cinq jeunes gens ont su rapidement faire évoluer leur répertoire vers une sorte de rock total, à la confluence du hard rock, de la country, du punk, de la pop et du funk. Armés de chansons puissantes, d'une guitare héroique et d'une présence sur scène incandescente, The Burnin Jacks se préparent à conquérir le monde. Tout simplement.
PREMIER EP "NOISE", MAINTENANT DISPONIBLE

23h30 : DJ set by Pandemic Infectious Crew
(https://www.facebook.com/pages/PANDEMIC/115300428570090)

B.Y.F


Suck my flux

Speech by ReadSpeaker